TE - Technologies énergétiques

Perspectives professionnelles

Les diplômées et diplômés Master en «Technologies énergétiques» travaillent dans la recherche et développement, la gestion et production des systèmes énergétiques ainsi que dans l’optimisation de la production, de la distribution et de l’utilisation de l’énergie et plus particulièrement des énergies renouvelables.

Déficit de spécialistes MINT  (BASS, SECO / La Vie économique, mars 2009)

Objectifs

L’option «Energie électrique» du Master MSE forme des développeuses et développeurs, des conceptrices et concepteurs et des exploitantes et exploitants de systèmes innovants afin de répondre aux défis énergétiques que rencontre la société dans la perspective du développement durable.

A l’issu de cette formation, l’ingénieure et ingénieur sera capable de concevoir et réaliser des systèmes intelligents de production et de conversion d'énergie électrique et hydroélectrique, de gestion des infrastructures énergétiques, de maîtrise des consommations et de stockage de l’énergie en utilisant toutes les possibilités des dernières techniques en matière de contrôle-commande-régulation.

 

Besoins du marché

Le Conseil fédéral et le Parlement ont pris en 2011 une décision de principe pour la sortie progressive de l'énergie nucléaire. Les cinq centrales nucléaires existantes suisses devront être mises hors service à la fin de leur durée d'exploitation conforme aux critères techniques de sécurité et leur production substituée par des énergies renouvelables.

A l'instar d'autres changements fondamentaux qui se dessinent depuis de nombreuses années, notamment dans le contexte international de l'énergie, cette décision nécessite une transformation radicale du système énergétique suisse d'ici 2050.

Pour atteindre les objectifs fixés par la stratégie politique 2050, pour garantir à long terme l'approvisionnement énergétique de la Suisse et pour satisfaire ses engagements de réduire les gaz à effet de serre, la Suisse a un énorme besoin d’ingénieures et ingénieur spécialisés dans le domaine de l’énergie.

Associé au manque de diplômées et diplômées MINT (mathématiques, informatique, sciences naturelles et technique), une étude de l’Office Fédéral de la Statistique montre que plus de la moitié des 4348 ingénieurs MINT manquants l’est dans le domaine de l’énergie.

 

Compétences à développer

L'option Energie électrique a pour but de former des ingénieures et ingénieurs dotés de solides connaissances techniques mais aussi de compétences relationnelles. Des compétences suivantes sont particulièrement visées:

  • Mener à bien des projets d’implémentation de nouvelles installations de production d’énergie exploitant les ressources renouvelables
  • Mettre en place les normes et bases légales et administratives de tout ce qui touche à la gestion d’installations de production d’énergie électrique et hydroélectrique
  • Analyser et maîtriser les concepts liés à la construction, l’exploitation ou l’amélioration d’installations de production et de conversion d’énergie électrique et hydroélectrique
  • Analyser les interactions et couplages énergétiques qui lient les sous-systèmes d’une installation complexe
  • Concevoir, dimensionner et optimiser des systèmes liés à la conversion et au stockage des énergies renouvelables
  • Paramétrer, piloter la mise en place et valider des solutions pour l’automatisation répartie des centrales de production et des réseaux de transport et de distribution
  • Développer ou rénover, à partir d’éléments disponibles, des nouvelles installations dans le domaine de la conversion, du transport et de la distribution de courant électrique
  • Exploiter des installations de production d’énergie électrique, en estimer les performances et proposer des actions correctives ou des améliorations
  • Elaborer et mettre en place des stratégies permettant à un fournisseur ou à un  producteur de courant de maximiser les revenus dans l’environnement du marché électrique suisse et européen.

 

Public cible

Cette option s’inscrit dans le cadre du MSE (Master of Science in Engineering) qui est une offre de formation réalisée en commun par les HES suisses. Elle est consécutive à la formation de Bachelor.

Elle s’adresse en priorité aux diplômées et diplômés des filières Bachelor HES en ingénierie TIN et ETE ou avec des titres équivalents.

En particulier, elle intéressera les personnes souhaitant acquérir des compétences dans les systèmes énergétiques - centrés sur l’électricité – capables de produire, distribuer et gérer l’énergie électrique, tout en garantissant l'efficacité énergétique, la qualité et la sécurité des installations dans le respect de l'environnement.

 

Débouchés

Les diplômées et diplômés ayant suivi l’option énergie électrique relèvent les défis de la transition énergétique. Ils sont appelés à être des responsables de projets dans divers secteurs d’activités: production et distribution d’énergie électrique, les sociétés d’exploitation et de service, les bureaux d'ingénieurs, les entreprises fabricantes d'équipements et les entreprises soucieuses de leur efficience énergétique.

Objectifs

L’option «Energie thermique» de la formation Master MSE forme des développeuses et développeurs, des conceptrices et concepteurs et des exploitantes et exploitants de systèmes innovants afin de répondre aux défis énergétiques que rencontre la société dans la perspective du développement durable.

A l’issue de cette formation, l’ingénieure et l'ingénieur sera capable de concevoir et réaliser des systèmes intelligents de production et de conversion d'énergie thermique et hydraulique, de gestion des infrastructures énergétiques, de maîtrise des consommations et de stockage de l’énergie en utilisant toutes les possibilités des dernières techniques en matière de contrôle-commande-régulation.

 

Besoins du marché

Le Conseil fédéral et le Parlement ont pris en 2011 une décision de principe pour la sortie progressive de l'énergie nucléaire. Les cinq centrales nucléaires existantes suisses devront être mises hors service à la fin de leur durée d'exploitation conforme aux critères techniques de sécurité et leur production substituée par des énergies renouvelables.

A l'instar d'autres changements fondamentaux qui se dessinent depuis de nombreuses années, notamment dans le contexte international de l'énergie, cette décision nécessite une transformation radicale du système énergétique suisse d'ici 2050.

Pour atteindre les objectifs fixés par la stratégie politique 2050, pour garantir à long terme l'approvisionnement énergétique de la Suisse et pour satisfaire ses engagements de réduire les gaz à effet de serre, la Suisse a un énorme besoin d’ingénieures et ingénieurs spécialisés dans le domaine de l’énergie.

Associé au manque de diplômées et diplômés MINT (mathématiques, informatique, sciences naturelles et technique), une étude de l’Office fédéral de la Statistique montre que plus de la moitié des 4348 ingénieurs MINT manquants l’est dans le domaine de l’énergie.

 

Compétences à développer

Cette option a pour but de former des ingénieures et ingénieurs dotés de solides connaissances techniques mais aussi de compétences relationnelles. Des compétences suivantes sont particulièrement visées:

  • Mener à bien des projets d’implémentation de nouvelles installations de production d’énergie exploitant les ressources renouvelables
  • Mettre en place les normes et bases légales et administratives de tout ce qui touche à la gestion d’installations de production d’énergie thermique et hydraulique
  • Analyser et maîtriser les concepts liés à la construction, l’exploitation ou l’amélioration d’installations de production et de conversion d’énergie thermique et hydraulique
  • Evaluer et analyser les besoins thermiques des installations, maitriser les notions d’efficacité et de rendement
  • Concevoir, dimensionner et optimiser des installations de production, de distribution et de stockage d’énergie thermique (chaud & froid) liés à des processus industriels et à des installations décentralisées de production combinée d’électricité, de chaleur et/ou de froid au moyen de sources d’énergie renouvelable
  • Concevoir, élaborer et mettre en œuvre des systèmes de conversion d’énergie solaire en électricité, chaleur ou froid
  • Elaborer et mettre en œuvre des stratégies de commande et de contrôle des installations hydrauliques et de production de chaleur
  • Exploiter des installations de production d’énergie thermique et hydraulique, en estimer les performances et proposer des actions correctives ou des améliorations
  • Améliorer les performances et l’efficience énergétique des installations industrielles et proposer des actions correctives ou des améliorations.

 

Public cible

Cette option s’inscrit dans le cadre du MSE (Master of Science in Engineering) qui est une offre de formation réalisée en commun par les HES suisses. Elle est consécutive à la formation de Bachelor.

Elle s’adresse en priorité aux diplômées et diplômés des filières Bachelor HES en ingénierie TIN et ETE ou avec des titres équivalents.

En particulier, elle intéressera les personnes souhaitant acquérir des compétences dans les systèmes énergétiques thermiques basés sur un développement durable conduisant à des économies d'énergie et à l'utilisation rationnelle de celle-ci, tout en garantissant l'efficacité énergétique, la qualité et la sécurité des installations dans le respect de l'environnement.

 

Débouchés

Les diplômées et diplômés ayant suivi l’option Energie thermique relèvent les défis de la transition énergétique.

Ils sont appelés à être des responsables de projets dans divers secteurs d’activités: les entreprises productrices et distributrices d’énergie thermique, les sociétés d’exploitation et de service, les bureaux d'ingénieurs, les entreprises fabricantes d'équipements et les entreprises actives dans l’efficience énergétique des entreprises ou des bâtiments.