GCI - Génie civil


Concept

L’orientation Génie civil (GCI) est structurée dans le but principal de permettre aux futurs ingénieures et ingénieurs MSE de développer de fortes compétences dans un des champs disciplinaires principaux du génie civil, à savoir :

  • Structures
  • Géotechnique
  • Hydraulique
  • Transports et mobilité.

La combinaison entre des apports théoriques ciblés et une part importante de travail pratique permettra aux candidates et candidats de :

  • Approfondir les connaissances acquises au niveau Bachelor
  • Consolider leur expérience pratique
  • Développer des nouvelles compétences dans des domaines spécifiques et pointus du génie civil, tels que les méthodes d’analyse numérique avancées, la conception et la construction des ouvrages d’art (ponts, tunnels, barrages), l’interaction sol-structure, la renaturation des cours d’eau, la modélisation de l’hydraulique urbaine et des barrages ou encore la planification et la construction d’infrastructures de transport.

Les futurs ingénieures et ingénieurs MSE se distingueront par leur compétences d’analyse et de synthèse, leur maîtrise technique et leur capacité à exploiter les technologies et les méthodologies avancées du génie civil pour concevoir des solutions adaptées et originales ainsi que mener à bien des projets complexes et multidisciplinaires.

Public cible

L’orientation GC du MSE s’adresse en priorité aux diplômées et diplômés des filières Bachelor HES en Génie Civil, de l’orientation construction et infrastructures de la filière de géomatique (HEIG-VD) ou aux détentrices et détenteurs d’autres titres jugés équivalents.

Profil professionnel

L’activité professionnelle visée par l’orientation Génie civil du MSE est celle de spécialiste, chef-fe de projet et/ou cadre supérieur-e au sein de bureaux techniques privés, de grandes entreprises et d’administrations publiques qui œuvrent dans les domaines des structures, de la géotechnique, de l’hydraulique et des transports et mobilité, en Suisse ou à l’étranger.


Compétences à développer

Compétences métier

  • Mettre à profit avec originalité et esprit critique leurs connaissances et leurs compétences dans la conception, la planification et le développement de projets de génie civil
  • Appliquer leurs connaissances et compétences, ainsi que leur capacité à résoudre des problèmes, dans des contextes qui ne leur sont pas familiers, avec une composante pluridisciplinaire marquée et en grande autonomie
  • Maîtriser la complexité, effectuer des choix à partir d’informations incomplètes ou limitées, mais aussi identifier les connaissances complémentaires à acquérir et les recherches à effectuer
  • Communiquer de façon claire avec des spécialistes comme avec des profanes, expliquer et justifier leurs choix, documenter leurs projets tant sur le plan conceptuel que sur les plans juridiques et techniques
  • Diriger une équipe de projet pluridisciplinaire
  • Poursuivre leur formation continue de façon autonome.
     

Compétences spécialisées et complémentaires

  • Compréhension des risques naturels
  • Compréhension des phases de construction
  • Compétences de planification des études et de réalisation
  • Connaissances des contraintes et procédures de projet et d’exécution
  • Compétences de négociation, de discussion, de vulgarisation, de gestion d’équipe multidisciplinaire
  • Compétence de gestion de projet de la construction.

Champs Disciplinaires

L’orientation Génie Civil propose les quatre « Champs disciplinaires » suivants :

  • Structures
  • Géotechnique
  • Hydraulique
  • Transports et mobilité.

Lors de l’inscription à l’orientation Génie Civil, il est demandé à chaque candidate et candidat d’indiquer son champ disciplinaire de préférence.

Le plan d’étude de l’orientation Génie Civil est conçu de sorte que le champ disciplinaire « Structure » peut être suivi avec un cursus à plein temps (PT) ou à temps partiel (TP), alors que les champs disciplinaires « Géotechnique », « Hydraulique » et « Transport et Mobilité » sont offerts uniquement avec cursus à temps partiel (TP).

Dans le champ disciplinaire “Structures”, une attention particulière est donnée aux méthodes d’analyse et de dimensionnement avancées pour les structures en acier, en béton armé, en bois et mixtes, nouvelles ou existantes.

Des connaissances spécifiques peuvent être développées dans des domaines tels que le comportement non linéaire des structures, la conception et le dimensionnement des ponts, la dynamique des structures et l’ingénierie parasismique, les techniques de construction et de surveillance des structures porteuses, l’interaction sol-structure et la construction d’infrastructures de transport.

Les titulaires d’un Master MSE en génie civil dans le champ disciplinaire “Structures” sauront concevoir des solutions originales pour résoudre des problèmes complexes d’ingénierie structurale. Ils sauront également planifier, gérer et superviser les chantiers de construction en appliquant les technologies de gestion modernes (BIM) et en intégrant des notions d’écologie, de droit de la construction et de gestion des risques naturels.

Dans le champ disciplinaire “Géotechnique”, les connaissances de géomécanique sont approfondies avec l’introduction de lois constitutives avancées pour les sols et les roches, la prise en compte de l’action de l’eau et l’utilisation de techniques de modélisation physique et numérique.

Des connaissances spécifiques pourront être développées dans des domaines tels que la conception, le dimensionnement et le suivi d’exécution des travaux spéciaux, des tunnels et autres ouvrages souterrains, ainsi que des barrages et leurs ouvrages hydrauliques. L’interaction sol-structure en terrain meuble sera également présentée pour les fondations superficielles et profondes, les parois de soutènement et les tranchées couvertes, en incluant les aspects d’interaction sol-structure dynamique.

Les titulaires d’un Master MSE en génie civil avec champ disciplinaire “Géotechnique” sauront concevoir des solutions originales et technologiquement innovantes pour résoudre des problèmes complexes d’ingénierie géotechnique. Ils sauront également planifier, gérer et superviser les chantiers de construction et la surveillance des ouvrages géotechniques, tout en intégrant des notions d’écologie, de droit et de gestion des risques naturels.

Le champ disciplinaire “Hydraulique” permet de se focaliser sur les méthodes avancées de l’hydrologie, l’hydraulique environnementale, les réseaux d’assainissement, les barrages et les simulations hydrodynamiques.

Des connaissances spécifiques peuvent être développées dans des domaines tels que la conception et la réalisation des barrages et de leurs ouvrages hydrauliques, les dangers naturels associés aux crues, la renaturation des cours d’eaux, les méthodes de simulation numériques (2D et 3D) en hydraulique, le transport solide dans les cours d’eaux, les aspects constructifs des réseaux urbains des ouvrages hydrauliques, la modélisation empirique.

Les titulaires d’un Master MSE en génie civil dans le champ disciplinaire “Hydraulique” sauront concevoir des solutions originales pour résoudre des problèmes complexes d’ingénierie hydrauliques. Ils sauront également planifier, gérer et superviser les chantiers d’ouvrages hydrauliques en appliquant les technologies de gestion modernes (BIM) et en tenant compte des défis climatiques et environnementaux actuels.

Dans le champ disciplinaire "Transports", les connaissances et compétences dans le domaine de l’organisation et de la gestion de la mobilité sont à la fois élargies et approfondies. L’élargissement consiste à comprendre et intégrer les stratégies d’organisation et de gestion de la mobilité qui président au choix des infrastructures de transport, ainsi que les enjeux économiques, sociaux et environnementaux posés par les systèmes de transport. L’approfondissement concerne l’appréhension de problématiques complexes et d’outils spécifiques propres à l’ingénierie des transports, en particulier dans les agglomérations.

Des connaissances spécifiques pourront être développées dans des domaines tels que la gestion du trafic urbain, la régulation par les feux, la mobilité numérique, la planification des réseaux de transport public, l’aménagement des voiries et de l’espace public urbain, la conception des interfaces de transport, les modèles de simulation du trafic.

Les titulaires d’un Master MSE en génie civil avec champ disciplinaires "Transports" sauront concevoir des solutions originales et innovantes pour résoudre des problèmes complexes d’ingénierie des transports. Ils sauront également planifier, organiser et gérer le trafic routier dans des situations particulières telles que les grands événements et les chantiers ayant un impact sur la voirie.